Enfantines

Enfantines

Je vous fais découvrir, un numéro de la revue ENFANTINES, publié en 1946 intitulé « Purs mensonges » et dans lequel, des élèves de l’ école CHEIKH BELHEDDAD, anciennement « ECOLE FRANCO MUSULMANE DE SEDDOUK OUADDA »racontaient des histoires, des contes que nous racontaient jadis nos grands mères autour d’ un Kanoun pendants les glaciales nuits d’hiver.Ces élèves dont leur noms de familles nous sont familiers, BOUDRAA Nacer, MOHLI Bezza, CHERDOUD Mustapha, MEDDOUR Hocine, BEDDAR Saadi et TAOUZINTZ Mohand, étaient j’ en suis persuadé des plus brillants de leur classe, mais le contexte et les conditions de l’ époque ne leur permettaient pas de dépasser le cap du certificat de fin d’ étude, le couronnement du cursus scolaire pour un élève indigène.Rare étaient ceux qui accédaient au collège, et encore moins au lycée et à l’université.C’etait ainsi le régime colonial.

Que sont devenus ces élèves ?cette question peut constituer un bon sujet sur le Forum , merci de participer .

Merci à Freinet pour cet extrait