Tayeb Belhaddad: l’inventeur du support – porte

Belhaddad Tayeb, 57 ans marié, un enfant est un maçon hors paire, dès son jeune âge il a pris la voie de la maçonnerie au même titre que son frère Da Ouali, cette passion que leur a transmis leur défunt père Da Lahlou dont la renommée dépasse les frontières d’ Amdoun n’Seddouk.Tayeb n’est pas à son premier coup de maitre, il a déjà conçu entre autre une cheminée avec insert qui n’a rien à envier aux cheminées modernes. Je l’ai rencontré l’été dernier à Seddouk Ouffella au moment ou j’ai appris qu’il avait inventé un outil dénommé " le support porte" dont j’ai eu l’occasion de constater le  fonctionnement. Il m’a reçu chez lui dans son modeste atelier.

Seddouk-ouffella.com :Qui est Tayeb Belhaddad  : D’abord merci pour l’intérêt que tu portes à mon travail, beaucoup parlent d’invention , mais moi je considère ça comme une contribution au developpement de l’humanité. C’est le fruit de 35 ans de métier de maçonnerie qui a grandi en moi au fur et à mesure que je prends de l’age.La maçonnerie est un métier noble , "sannaa" ou l’artisan est celui qui est capable de toucher à tout. Mon père était maçon, et connu de toute la région surtout excellait dans la pierre, il a construit entre autre un moulin à eau .J’ai appris de lui ce métier, et ce n’est pas par hasard que je l’ai découvert. Depuis mon jeune âge je touchais à tout. Le peu de matériel dont je dispose est à la portée de tout le monde, une perceuse à 1500 dinars et une tronçonneuse, mais il faut de la patience et de l’envie et bien sur de la réflexion et de l’autocritique c’est ce qui m’a amené à réaliser ce produit.

Seddouk-ouffella.com : d’ou t’es venue l’idée du support -porte ? Je suis parti d’un constant simple, j’ai chez moi une porte assez large et lourde avec un vitrage de 8 mm qui ne ferme pas correctement malgré le renforcement avec 6 equerres.Le climat sec aidant , les paumelles cèdent sous son poids .A l’occasion de la pose de carrelage, je me suis retrouvé face à un  dilemme , c’est ce qui m’a amené à réfléchir à une solution m’évitant la découpe. Apres une longue réflexion, j’ai imaginé ce système que j’ai immédiatement mis en œuvre et qui m’a donné entière satisfaction. J’ai poursuivi la pose de mon carrelage sans toucher à la porte et qui bien entendu ferme à merveille. J’étais content de ma trouvaille et fier d’avoir apporté une pierre supplémentaire à cet édifice, la maçonnerie. Et du coup je me suis dit pourquoi ne pas faire profiter d’autres personnes de cette trouvaille. Après quelques essais concluants auprès des villageois, j’ai entrepris les démarches pour faire reconnaitre cette invention. Par ailleurs , je profite de cette occasion pour remercier Salim BOURIHAL de Bouyekni ( Seddouk) qui a dessiné la maquette et qui a été très patient avec moi, il m’a beaucoup aidé et conseillé, Il m’a accompagné à Alger pour le dépôt de la demande de brevet. J’ai au jour d’aujourd’hui un récépissé délivré par l’institut national de la propriété intellectuelle ( INAPI ) .

Seddouk-ouffella.com : Quelles sont les réactions des utilisateurs de ton invention ? Que du positif et je suis très comblé d’avoir rendu service à beaucoup de personnes.

Seddouk-ouffella.com : Quels sont les matériaux utilisés ? De la cornière profilée 20/30, des tubes carrés et rectangulaires, barre d’acier de 16 mm, de la gaine plastique et de la tige filetée. La matière première elle est locale et disponible.

Seddouk-ouffella.com : Le support-porte est constitué de combien d’éléments ?: Il est composé de 11 pièces : 2 pincettes, une qui se fixe du coté porte et l’autre du coté cadre, un boulon de 4mm de diamètre avec écrou et une tige avec gaine. Sur les 11 pièces, 90% c’est moi qui les fabrique.

Seddouk-ouffella.com :Quelles sont les perspectives d’avenir de ton invention ? Continuer à la fabriquer de manière artisanale et en petite quantité ou une fabrication à grande échelle soit en agrandissant ton atelier ou céder ton brevet à un industriel national ou étranger ? Malgré mon âge et mon état de santé qui me pousseraient plutôt vers la voie de la cession, mais moi je préfère agrandir mon atelier et faire travailler les jeunes de mon village ce qui sera plus bénéfique à notre région.

Seddouk-ouffella.com : Quel message veux tu délivrer ? Je lance un appel aux menuisiers, désormais ils peuvent fabriquer des portes plus larges et plus lourdes, ils vont trouver sur le marché ce produit le support- porte qui va les soulager des tracasseries du service après vente .Tant que les portes sont fabriquées en bois nous serons confrontés à ce problème, en effet la matière première nous vient des pays nordiques, pays humides par nature. Le bois il arrive chez nous encore humide, confronté à la sécheresse et au climat sec, le bois se rétracte. Je remercie encore une fois Salim BOURIHAL pour sa précieuse aide pour la conception de la maquette, celles et ceux qui vont découvrir ce produit et en parleront autour d’eux .C’est un produit algérien, conçu par un algerien.Il faut donner de l’importance à ces inventions aussi petites soient elles, c’est ce qui qui nous encourage à persévérer et donne envie d’aller plus loin dans cette voie.

Propos recueillis par Hamane

Seddouk-Ouffella -Aout 2007

Travaux: suite

Les travaux de construction du mausolée de Cheikh Ahaddad et la rénovation de la maison des Khouan se poursuivent et avancent inéxorablement .

Soirées Ramadhan chez Tchoupa

Pour la 2 ème année consécutive à l’occasion du mois de Ramadhan, Zoubir « Tchoupa  » a su créé l’evénenement avec son « café des artistes « en offrant aux villageois un espace de détente et d’animation dans lequel se produisent les artistes de la région , sans oublier bien sur les traditionnelles parties de domino et de « ronda « arrosées au thé à la menthe et accompagnées de delicieuses zalabia.
bon ramadhan à tous.

Fournitures scolaires 2007

Fournitures scolaires 2007

La distribution des fournitures scolaires au profit des élèves de Seddouk Ouffella a eu lieu vendredi dernier (7/09 ) au siège de l’association Issulas.A rappeler que c’est la seconde fois que la communauté émigrée à travers l’association AFSOU réalise une telle opération de solidarité , ce qui soulagera sans doute la bourse des parents à l’occasion de cette rentrée scolaire qui coïncide cette année avec le début du Ramadhan . Bonne rentrée scolaire à tous les élèves et Saha Ramdhan Nwen Ayi mewlen nsen.

Vous trouverez bientôt ici un compte rendu détaillé de cette opération, en attendant je vous laisse découvrir les photos prises lors de cette cérémonie.

voir les photos

Merci à Omar pour les photos

Hamane

Sevran; le 10/09/2007

Fournitures scolaires 2007

Fournitures scolaires 2007

La distribution des fournitures scolaires au profit des élèves de Seddouk Ouffella a eu lieu vendredi dernier (7/09 ) au siège de l’association Issulas.A rappeler que c’est la seconde fois que la communauté émigrée à travers l’association AFSOU réalise une telle opération de solidarité , ce qui soulagera sans doute la bourse des parents à l’occasion de cette rentrée scolaire qui coïncide cette année avec le début du Ramadhan . Bonne rentrée scolaire à tous les élèves et Saha Ramdhan Nwen Ayi mewlen nsen.

Vous trouverez bientôt ici un compte rendu détaillé de cette opération, en attendant je vous laisse découvrir les photos prises lors de cette cérémonie.

voir les photos

Merci à Omar pour les photos

Hamane

Sevran; le 10/09/2007

Plans du futur mausolée de Cheikh Ahaddad

Plans du futur mausolée de Cheikh Ahaddad En exclusivité , seddouk-ouffella.com vous présente les plans du future mausolée de Cheikh Ahaddad et de ses fils qui sera érigé à Seddouk ouffella au lieu dit ‘anar N’Chikh" à proximité du cimetière et faisant face à la l’ imposante maison de Cheikh Ahaddad. Nous devons ces plans au remarquable travail du cabinet d’ architecture Belabid d’ Alger et surtout au soutien de M.R Aissat qui depuis le lancement du projet a mis tout son poids dans la balance afin que celui ci voit le jour dans les meilleurs délais. Ce qui était un voeux pieux s’est transformé en projet qui commence à prendre forme avec le lancement prochain des différents chantiers. En effet il était tant de rendre à César ce qui appartient à César, après plus d’un siècle d’indifference et de quasi oubli, le moment est venu de rendre hommage au combat et sacrifice suprêmes de Cheikh Mohand Amezian Ahaddad et de ses fils Cheikh Aziz et Cheikh Mhand ,parmi les précurseurs du long et douloureux combat du peuple algérien pour le recouvrement de sa souveraineté et de son indépendance.Cheikh Ahaddad était un chef religieux certes, mais aussi un chef politique , car il faut savoir qu ‘à cette époque la seule représentation politique au sens moderne du terme des populations autochtones était incarnée par les confréries et les ordres religieux à l’instar de l’Emir Abdelkader dont ses aïeux dirigeaient la prestigieuse confrérie Kadirya,et de Cheikh Bouamama de la Zouia Ouled Sidi Cheikh. Il faut non seulement rendre hommage à cette famille qui s’est sacrifiée pour l’ honneur et la dignité du peuple algérien mais aussi au village de Seddouk Ouffella, qui n’a jamais failli à son devoir de mémoire envers celui de qui il tire sa fierté, cheikh Ahaddad. Modestement chaque année il célèbre le 8 avril 1871 et souvent dans l’indifference des autorités politiques .