Seddouk Ouffella, village de Cheikh Ahaddad

Tadart n-Cixx Ahaddad

Accueil > Ramage > Laissez nous

Laissez nous

jeudi 3 décembre 2009

 Laissez-nous

Au nom du Ciel, au nom de nos ancêtres, au nom des morts et des vivants, au nom d’hier, d’aujourd’hui et de demain, au nom de chaque pouce de cette terre meurtrie .Avant qu’il ne soit trop tard, laissez-nous avancer, courir, voler, rattraper notre destin. Laissez-nous grandir, bâtir, conquérir, marquer le monde de notre empreinte.
 Laissez-nous être. Entendez-vous ces immenses clameurs ?
Ressentez-vous cette force prodigieuse ? Quel rêve ne pourrions-nous réaliser ? Quelle montagne ne pourrions-nous déplacer ? Nous ignorons l’impossible Nous avons soif de changer le monde. Qu’est-ce qui peut nous arrêter, nous faire rouler, nous faire peur ? Rien ni personne .Nous avons des millénaires d’énergie à dépenser .laissez-nous .Il est temps .Il y a si peu entre la sagesse et la folie, le bonheur et le malheur, l’espoir et le désespoir, la vie et la mort.
Au nom du ciel, au nom de nos ancêtres, au nom des morts et des vivants, au nom d’hier, d’aujourd’hui et de demain, au nom de chaque pouce de cette terre meurtrie. Avant qu’il ne soit trop tard. 
 
 
 
Par Mohand Bouzerzour