Seddouk Ouffella, village de Cheikh Ahaddad

Tadart n-Cixx Ahaddad

Accueil > Revue de presse > M. SELLAL SE RECUEILLE A LA MEMOIRE DE CHEIKH AHEDDAD

M. SELLAL SE RECUEILLE A LA MEMOIRE DE CHEIKH AHEDDAD

lundi 28 octobre 2013, par Hamane

Le Premier ministre, M.Abdelmalek Sellal et la délégation ministérielle, qui l’accompagne dans sa visite de travail dans la wilaya de Bejaia, se sont recueillis, ce samedi, à la mémoire de Cheikh Aheddad, au niveau de son mausolée, érigé dans la localité de Seddouk Oufella, à une soixantaine de km au sud de Bejaia, où la délégation ministérielle a reçu un accueil chaleureux de la population.

M .Sellal, qui s ’est recueilli à la mémoire du guide spirituel de la Tarika Errahmania et figure emblématique de l’insurrection de 1871 contre le colonialisme en Kabylie, a déposé une gerbe de fleurs sur sa tombe et récité la Fatiha, avant de visiter son mausolée qui renferme aussi les
tombes de ses deux fils Aziz et M’hand, tous deux ayant également participé activement à l’insurrection.

Le premier est mort en détention après sa déportation en Nouvelle Calédonie. Ses ossements ont été rapatriés. Le second, dont la tombe est vide, a réussi à s’évader du bagne de la Nouvelle Calédonie sans laisser de traces.

Né en 1790 à Seddouk Oufella, Mohand Ameziane Aheddad, dit cheikh Aheddad, avait appelé, le 8 avril 1871, à l’âge de 80 ans, lors d’un rassemblement au souk de Mcisna (aujourd’hui Seddouk), à la révolte contre l’occupation française de l’Algérie, en jetant son bâton à terre en déclarant : "Nous jetterons les Français en mer comme je jette ce bâton par terre !".

Suite à la défaite, deux années après, de cette insurrection au cours de laquelle périrent au combat des milliers d’Algériens, Cheikh Aheddad est emprisonné et ses deux fils déportés en Nouvelle-Calédonie. Il meurt en détention le 29 avril 1873 après sa condamnation par la cour
d’assises de Constantine à 6 ans de prison. Il fut inhumé au cimetière de Constantine.

Comme il l’avait souhaité avant sa mort, sa ré-inhumation et celle de ses fils Aziz et M’hand a eu lieu lors d’une cérémonie les 2 et 3 juillet 2009 à Seddouk-Ouffella.


Signé : BOUABDELLAL

 

 


Voir en ligne : M. SELLAL SE RECUEILLE A LA MEMOIRE DE CHEIKH AHEDDAD